Son roman, "Par les routes", déjà distingué par le prix Landernau, a remporté, hier, le prestigieux prix Femina. Il nous raconte avec délicatesse, une histoire d’amitié, hantée par le temps, le mouvement et le désir. Sylvain Prudhomme est l'invité d'Augustin Trapenard.

Sylvain Prudhomme en septembre 2019
Sylvain Prudhomme en septembre 2019 © AFP / Joel Saget

Après avoir remporté le prix Laudernau, le voilà couronné du Prix Fémina ! 

Après Les grands, Légende ou encore L'affaire du furtif, déjà salués par la critique, Par les routes a été l'un des évènements de la rentrée littéraire. 

L'histoire d'une amitié, sur fond d'autostop, de disparition, de désirs et de temps qui passe...

On parle d'hospitalité, d'écriture, de rencontres et de mots avec Sylvain Prudhomme, invité de Boomerang

Extraits de l'émission

"Nous vivons avec l'idée fausse que nous devrions tout de suite désirer la présence de l'Autre.  Il faut accepter que l'Autre puisse nous faire violence, qu'il est un déplacement intrinsèque à la vie."

"Etre écrivain c'est savoir dire 'non' au flux interrompu de ce que la société fait de la vie contemporaine. (...) 

Ecrire c'est s'absenter du monde pour mieux essayer de le raconter

"L'acte d'écriture est un ensemble de petites conquêtes invisibles. C'est l'élargissement d'un territoire intérieur."

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Sylvain Prudhomme a choisi de faire entendre la voix du prix Nobel de Littérature Svetlana Alexievitch. 

Programmation musicale

Famous blue raincoat parLeonard Cohen

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.