Réalisateur du documentaire « Demain », écrivain, poète, citoyen engagé, il est l’un des artisans de l’Affaire du siècle, mais aussi l’un des garants de la convention citoyenne pour le climat. Ce matin, il est venu nous parler de récits et de poésie. Cyril Dion est l'invité d'Augustin Trapenard.

Cyril Dion le 28 août 2020 au festival "Agir Pour Le Vivant" en Arles.
Cyril Dion le 28 août 2020 au festival "Agir Pour Le Vivant" en Arles. © AFP / Tiziana Annesi / Hans Lucas / Hans Lucas

Pour lui, militantisme et créativité vont de pair ! Révélé par le succès de "Demain" co réalisé avec Mélanie Laurent, César du meilleur documentaire, il est aussi écrivain et poète. Dans le cadre de cette journée spéciale consacrée à la défense de la biodiversité, il est venu nous parler de la nécessité à inventer de nouveaux récits. On parle de la loi climat et résilience, mais aussi de son futur film, "Animal", et de poésie avec Cyril Dion, dans Boomerang. 

Extraits de l'émission

"Nous sommes de plus en plus réduits à des producteurs-consommateurs :pendant une crise sanitaire, on peut acheter dans de grands magasins, mais pas aller dans une salle de spectacle. Mais être des consommateurs ne donne pas beaucoup de sens à l'existence..."

"La Loi Climat est en ce moment débattue à l'Assemblée. L'enjeu, c'est que les députés acceptent de rehausser les ambitions du texte pour permettre à la France d'atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés : moins 40% de gaz à effet de serre d'ici 2030"

"En tant que garant de la Convention Citoyenne pour le Climat, je l'ai vue travailler pendant 9 mois. Les mesures devaient être présentées sans filtre au Législateur. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé :les lobbies ont fondu sur le projet et l'ont détricoté."

"Il faut travailler à la construction de nouveaux imaginaires, c'est primordial. Les humains sont des raconteurs d'histoires ! On doit montrer des récits de ce que pourrait être le monde si on l'habite différemment"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"La virulence des réactions contre la maire de Poitiers , qui veut supprimer les subventions des aéroclubs, montre à quel point certains refusent de penser un monde différent de celui d'aujourd'hui"

"Le militantisme peut devenir desséchant, pour moi il n'est pas épanouissant : j'ai besoin de créer. La pratique de l'art est une façon de rester vivant, de continuer à respirer"

"Avant, je passais mon temps à expliquer à quel point les choses allaient mal, sans jamais proposer une histoire qui raconte un nouveau monde. Le succès de Demain c'est ça : on a montré ce qui arrive quand on invente un autre rapport au monde"

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Cyril Dion a écrit un poème inédit. 

Programmation musicale

  • BOB DYLAN – Seven Curses
  • GAEL FAYE - Chalouper
Les invités
  • Cyril Dionauteur, réalisateur et militant écologiste
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés