Il est sans conteste le cinéaste portugais le plus talentueux de sa génération. La France en est folle. Le Centre Pompidou lui consacre actuellement une grande rétrospective.

Joao Pedro Rodrigues pose avec le prix (le Pardo) pour la meilleure direction lors du 69e Festival du film de Locarno, août 2016
Joao Pedro Rodrigues pose avec le prix (le Pardo) pour la meilleure direction lors du 69e Festival du film de Locarno, août 2016 © Getty / Vittorio Zunino Celotto

Depuis plus de quinze ans, son cinéma travaille la question de l'identité, du genre et du sacré.

Fable contemplative, hallucinante, voire hallucinogène, son dernier film, L'Ornithologue, lui a valu le Léopard d'argent lors du dernier festival de Locarno.

Il y raconte l'errance d'un homme - réincarnation de la figure de Saint Antoine de Padoue - à travers la forêt, sur un chemin semé de rencontres initiatiques.

João Pedro Rodrigues est l'invité d'Augustin Trapenard.

Carte blanche

La carte blanche de João Pedro Rodrigues est consacrée à Macao (1952) de Josef Von Sternberg.

Extraits de l'émission

► Toutes les informations concernant l'exposition et la rétrospective de João Pedro Rodrigues à Beaubourg

► Journée spéciale Neil Young : écoutez en exclusivité cinq titres de son nouvel album

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.