Son nouveau roman, "La seule histoire", vient de paraître en France dans une traduction de Jean-Pierre Aoustin. À travers le récit d’un premier amour entre un jeune homme et une femme de trente ans son aînée, il nous dit quelque chose de ce que c'est d'être anglais. Julian Barnes est l'invité d'Augustin Trapenard.

L'écrivain britannique Julian Barnes
L'écrivain britannique Julian Barnes © Getty / Stuart C. Wilson

Prix Booker en 2011 pour Une fille qui danse, il est l'un des grands noms de la littérature britannique. Dans son nouveau roman, La seule histoire, publié aux éditions Gallimard, il brosse un portrait sans concession de la société britannique et de sa classe moyenne. De l'Angleterre, donc, de non-dits, de livres, de France, d'amour et de Flaubert, avec Julian Barnes. 

Les confessions de Julian Barnes au micro de France Inter

Être anglais, aujourd'hui, cela signifie être abandonné par l'Europe.

Un silence français... c'est rare !

Flaubert est le saint et le martyr de l'écriture. Il cherchait à écrire des phrases aussi fortes et permanentes que les vers d'un poème.

Programmation musicale

Johnny Cash – "The First Time Ever I saw your Face"

Barbagallo – "La Lune"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.