• Il éclaire la rentrée littéraire avec son nouveau roman, 2084, La fin du monde , roman d'anticipation aux accents orwelliens, dans lequel il se dresse contre l'obscurantisme. A travers les tribulations d'un jeune garçon dans un pays imaginaire, il déboulonne l'hypocrisie de la foi et du radicalisme religieux qui menace les démocraties. L'écrivain Boualem Sansal est l'invité d'Augustin Trapenard.
Boualem Sansal
Boualem Sansal © Radio France
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.