Auteur, compositeur, interprète, metteur en scène et réalisateur, sa rencontre avec celui qu’il appelle son frère a décidé de son destin. En cette période trouble et décisive, il vient faire souffler les mots de la révolte, de la fraternité et de la paix. Abd Al Malik est l'invité d'Augustin Trapenard.

Abd Al Malik en octobre 2019 à Paris
Abd Al Malik en octobre 2019 à Paris © Getty / Stephane Cardinale - Corbis

Artiste complet, citoyen investi et poète révolté, son art est celui du dialogue. Il vient nous parler de la résonance des mots d'Albert Camus aujourd'hui, du besoin de fraternité, du pouvoir rédempteur de la culture et de l'art. On évoquera aussi son dernier projet, Le jeune noir à l'épée.  Abd Al Malik est l'invité d'Augustin Trapenard

Extraits : 

"Camus est une force stabilisatrice. Il ne met aucune question de côté : son combat parle de tous et à tous. Aujourd’hui, nous avons besoin d'être ensemble, de faire peuple... Camus nous le permet."

"Lorsque j’ai compris que notre destin à tous était commun, ma révolte était claire, et elle est passée par les mots. Camus nous dit que « mal nommer les choses, c’est rajouter à la misère du monde » : lorsqu’on dit, on donne vie."

"Voici donc venu le temps de nommer les choses. On guillotine toujours à loisir, quelque part... C’est ce qui m’a poussé à vous parler, Monsieur Camus", lettre à Camus"

"On se retrouve à un moment de notre Histoire où il y a un décalage entre nos valeurs et le réel. Il est temps de faire en sorte que le réel soit en phase avec notre philosophie, avec notre besoin de vie."

"Les autres, c’est nous. Aller vers les autres, c’est aller vers soi. Tous les êtres, ensemble, ne forment qu’un être. "

"Notre travail est de déconstruire une idéologie de la haine, pas d’y répondre par la confrontation. Autrement, on risque de détruire le corps de l’humanité, alors que nous voulons le recoudre."

"Camus est une force stabilisatrice. Il ne met aucune question de côté : son combat parle de tous et à tous. Aujourd’hui, nous avons besoin d'être ensemble, de faire peuple... Camus nous le permet

Carte blanche 

Pour sa carte blanche, Abd Al Malik a écrit une lettre à Albert Camus et un autre texte inédit. 

Programmation musicale

ABD AL MALIK - Eux 

Les invités
Programmation musicale
  • ABD AL MALIK
    ABD AL MALIKEux2019
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.