Pour la quatrième année consécutive, son restaurant à l’hôtel de La Monnaie a été élu meilleur restaurant du monde. Il vient nous parler des défis auxquels sont confrontés les mondes de la restauration et de la gastronomie. Guy Savoy est l'invité d'Augustin Trapenard.

Guy Savoy en mai 2020 à Paris
Guy Savoy en mai 2020 à Paris © AFP / Christophe ARCHAMBAULT

Triplement étoilé, il est de ceux qui fait rayonner le savoir faire de la gastronomie française dans le monde. En cette période plus qu'incertaine, il vient réveiller nos sens, et nous parle de savoir faire, de sorbet, de jouissance, mais aussi des défis auxquels sont confrontés les mondes de la restauration et de la gastronomie. Guy  Savoy est dans Boomerang

Extraits de l'émission

"Je ne suis pas inquiet pour l’avenir de la gastronomie, c’est-à-dire tout ce qui fait la qualité et la diversité de la France. Mais je souhaite que tout cela s’arrête : je n’aime pas le mot "vivre avec", je veux bien vivre "à côté", mais pas avec le virus !"

"Dans cette période difficile, le restaurant reste un lieu réconfortant : j’ai bien conscience de cette raison d’être, de cette mission vis-à-vis des convives."

"J’ai l’habitude de dire que le marché est à la cuisine ce que les préliminaires sont à l’amour. Avant un dîner, on a la perspective de ce qui arrive : sentir, toucher, goûter, imaginer ses produits, c’est préparer l’acte !"

"La cuisine me fascine parce que c’est une transformation magique. Prenons un poulet : devant vous, il est inerte, mort. Une heure plus tard, on lui donne une seconde vie : il devient croustillant, il sent bon, on se régale."

"Un plat nouveau commence par une envie, dans les rues, au marché, partout... Puis vient l’idée et enfin la réalisation. Création en cuisine est un mot un peu fort, je trouve : je parlerais plutôt d’élaboration…"

"En ce qui concerne ma soupe à l’artichaut truffée, un ami m’a dit un jour : l’artichaut, ce sont tes origines modestes, la truffe, c’est ta quête d’excellence, et la brioche, c’est ton âme d’enfant !"

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Guy Savoy a choisi de révéler la recette de châtaignes au lait de sa mère. 

Programmation musicale

  • GEORGES BRASSENS – Supplique pour être enterré sur la plage de Sète.
  • GABRIELS – Love & hate in a Different time
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.