Ce matin de la fraîcheur, de l'engagement et de la franchise ! Elle est comédienne et elle a joué chez les plus grands, des frères Dardenne à Clint Eastwood en passant par Cédric Klapish ou Claude Miller. Elle est à l'affiche de "Mademoiselle de Joncquières"… Cécile de France est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Cécile de France
Cécile de France © AFP / Valery Hache

Comédienne engagée pour la protection de l'environnement, Cécile de France partage avec nous ses convictions et nous invite à tous devenir acteurs du changement. 

Dans Mademoiselle de Joncquières d'Emmanuel Mouret, aux côtés d'Edouard Baer, elle joue une Marquise prête à tout pour se venger de celui qui l'a éconduite. Au programme, passion, manipulation, guerre des sexes, mais aussi cinéma, jeux de rôles et de dupes, avec Cécile de France !

Les confessions de Cécile de France au micro d'Augustin Trapenard

Je suis une artiste, pas une femme sandwich. Je ne suis pas là pour vendre des choses. Mais parfois j'ai quand même l'impression de faire partie du système en comparaison de mes parents.

Le Siècle des Lumières permet de faire un parallèle saisissant avec la question des inégalités entre les sexes. Mon personnage est enfermé dans la douleur et l'artificialité. Elle contrôle très bien ses émotions.

J'ai fait beaucoup de rôles de lesbienne. Je me suis aperçu que ce rôle avait une fonction et soulageait des femmes. Ces femmes ont pu en parler et assumer qui elles étaient.

Carte Blanche

Pour sa carte blanche, Cécile de France a choisi de lire quelques extraits de la réponse du chef amérindien Seattle en 1854 au gouvernement américain qui lui proposait d’abandonner sa terre aux blancs et promettait une « réserve pour le peuple indien ».

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.