Immense cinéaste, on lui doit des chefs d’œuvres tels que "Chambre avec Vue", "Maurice", "Retour à Howard Ends" ou "Les Vestiges du Jour". Il y a deux ans, à 90 ans, il recevait son premier Oscar ! La Cinémathèque française lui rend hommage jusqu’au 15 février 2020. James Ivory est l'invité d'Augustin Trapenard.

James Ivory aux Oscars à Hollywood en 2018
James Ivory aux Oscars à Hollywood en 2018 © Getty / Dan MacMedan

Il est le cinéaste du temps passé, de la sophistication et de l'émancipation. 

Depuis ses débuts, il nous montre des personnages en lutte contre les carcans de leur temps et de leur milieu.  

Derrière le nom Merchant-Ivory se cache un trio créatif qui rassemble, outre James Ivory et Ismail Merchant, l'écrivaine-scénariste Ruth Prawer Jhabvala. La Cinémathèque française rend actuellement hommage à leur œuvre commune avec une rétrospective de leurs films jusqu'au 15 février 2020.

Notez également que Chambre avec Vue est en ce moment en salle !  Ce film qui marqua la consécration publique et critique pour James Ivory, cette chronique tendre et réjouissante sur un temps révolu est à admirer dans sa splendide version restaurée, une distribution Carlotta films !

On parle du temps, de la beauté, de morale, de corps, de l'Amérique, de désir, d'images et d'amour avec James Ivory, invité de Boomerang

Extraits de l'émission

"Le décor d'un film est indispensable à la mise en scène"

"Je crois en la création de belles choses ; je cherche la beauté, je la cherche toujours. La beauté des mots, la beauté de la pensée. J'essaie de trouver et c'est ma raison d'être."

"L'époque la plus belle est… aujourdh'ui !"

"Vous penseriez que les gens de cinéma vivent dans des rêves mais moi, j'ai toujours le sentiment de vivre dans la réalité"

Je ne peux pas me sentir européen, je ne le suis pas, je me sens américain"

"Les meilleures adaptations sont celles qui savent faire entendre la voix du romancier"

" Il faut faire confiance aux artistes, aux acteurs, pour qu'ils vous donnent le meilleur d'eux-mêmes"

Carte blanche

Pour sa carte blanche, James Ivory a choisi de faire entendre un extrait du film, Le Fleuve, de Jean Renoir

Programmation musicale

  • Mozart – Introduction de La Flûte enchantée,  Zu Hilfe ! Zu Hilfe ! Sonst bin ich verloren !
  • Christine & The queens - People, I've been sad
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.