Elle est écrivain et lauréate du Goncourt du premier roman il y a neuf ans pour "Corps volatils". Son cinquième livre, "L’avancée de la nuit" est éblouissant. Une histoire d’amour faite de contretemps, de mémoire et d'oubli, avec en toile de fond, un monde inquiet et inquiétant. Jakuta Alikavazovic.

Jakuta Alikavazovic a reçu le prix du Zorba 2017 au début du mois de décembre
Jakuta Alikavazovic a reçu le prix du Zorba 2017 au début du mois de décembre © AFP / Ulf Andersen

"Paul, étudiant et gardien d'hôtel, est fasciné par Amélia, l'occupante de la chambre 313. Tout chez elle est un mystère, ses allées et venues comme les rumeurs qui l'entourent. Lorsque Amélia disparait, Paul ignore qu'elle s'est rendue à Sarajevo, à la recherche de sa mère, d'un pan inconnu de son histoire - et de la nôtre : celle de la dernière guerre civile qui déchiré l'Europe." (site de l'éditeur)

Carte blanche

Pour sa carte blanche Jakuta Alikavazovic a choisi de parler d'un objet : son bureau. 

Programmation musicale

Alain Bashung, La nuit je mens / Gregory Porter, Pick up yourself

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.