Sa passion pour les livres a fait d’elle la porte-parole flamboyante d’un secteur sous pression mais plus déterminé et créatif que jamais. À la veille de la 22ème édition de la Fête de la Librairie Indépendante, elle vient nous parler de son métier. La libraire Marie-Rose Guarniéri est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Marie-Rose Guarniéri en fleur
Marie-Rose Guarniéri en fleur © Getty / Alicia Llop

Elle est la patronne de la Librairie des Abbesses, à Montmartre. Connue pour sa passion et son gout de l'action, on lui doit la création du Prix Wepler et de la Fête de librairie indépendante. La 22ème édition devait avoir lieu le 23 avril. Confinement oblige, elle a été reportée, et aura lieu demain, partout dans le pays. Elle vient nous parler du sens et de l'importance d'un lieu comme la librairie, commerce, à ses yeux, aussi  essentiel que fragile. Marie-Rose Guarniéri est dans Boomerang.  

La librairie des Abbesses, 30 Rue Yvonne le Tac, 75018 Paris
La librairie des Abbesses, 30 Rue Yvonne le Tac, 75018 Paris © AFP / GUIZIOU FRANCK / HEMIS.FR

Extraits de l'émission

"La librairie est un lieu qui vous apprend à vivre dans un ancrage : vous y apprenez à ne pas courir dans le monde, mais à laisser venir le monde à vous."

"Le libraire est essentiel car il apporte un poumon à la vie quotidienne. Le libraire est un sismographe de son époque. Si on fuit la librairie, on fuit quelque chose de la liberté et de la singularité."

"Je considère que la librairie est un commerce essentiel. Je souhaitais qu’on puisse laisser le choix aux libraires d’ouvrir : moi, je suis restée ouverte, et j’ai constaté une faim de livres que je n’avais jamais vue auparavant."

"Sous le franquisme, la Sant Jordi était la journée où le pays revenait à la création libre. On y offrait des roses et un livre. J’ai voulu l’importer pour faire comprendre le métier de libraire, le contact avec la présence des livres."

"J’ai d’abord conçu ma librairie intérieure avant d’ouvrir ma propre librairie."

"Je sais qu’il y a des causes rationnelles qui disent que ce métier de libraire n’a pas d’avenir. Mais il y a comme une force de l’esprit en France qui me donne de l’espoir."

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Marie-Rose Guarniéri a écrit une lettre inédite.

Programmation musicale

  • HENRI SALVADOR – Petite fleur
  • WOODKID - Pale Yellow
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.