En raison des circonstances exceptionnelles liées au Covid-19, Boomerang vous propose de redécouvrir certains de ses plus grands entretiens. Aujourd'hui, dans le cadre d'une quinzaine consacrée au cinéma, la comédienne Catherine Deneuve, invitée de Boomerang en février 2019.

La comédienne Catherine Deneuve à Berlin en 2017
La comédienne Catherine Deneuve à Berlin en 2017 © AFP / Britta Pedersen/picture alliance / Britta Peders/Newscom/MaxPPP

Elle est sans doute la plus grande actrice du cinéma français. En février 2019, elle était à l'affiche de "La dernière folie de Claire Darling". L'histoire d'une femme qui vide sa maison des objets qui l’ont accompagnés tout au long d’une existence jalonnée de deuils. Catherine Deneuve était dans Boomerang

Le mot d'Augustin 

Je me souviens de son débit, rapide et léger, de cette façon qu’elle avait de prendre une drôle de distance avec tout ce qui lui passait par la tête - ce qui traduisait déjà sa folle liberté. Elle est de ces rares invités, par exemple, qui ont de l’autodérision - et cet art de se moquer d’elle-même, ce matin-là, était à la fois réjouissant et troublant. Soudain, dans le flux rieur de la conversation, plus rien n’avait d’importance : ni les mariages, ni les maisons, ni tous ces films de notre patrimoine qu’elle racontait avec une simplicité désarmante. Je me souviens qu’elle était accompagnée de son chien Jack qui arpentait notre studio improvisé avec une nonchalance affichée, et qu’elle avait du préciser que le bruit de cloche n’était pas celui de ses bracelets. Et puis entre deux rires, elle confiait se souvenir souvent qu’il y avait une partie d’elle qui ne lui appartenait pas tout à fait. Sans crier gare, au détour d’une phrase anodine surgissait un fantôme, une culpabilité, une tragédie dont elle ne s’était jamais relevée. Je me souviens d’avoir été si ému de l’entendre évoquer le souvenir de la voix de sa sœur, et d’avoir pensé, ce matin-là, à la force et à l’élégance de la pudeur

Programmation musicale

Leonard Cohen - "Chelsea Hotel n°2

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.