Voilà plus de vingt ans qu'il fait souffler sa mélancolie bretonne sur la chanson française. Son nouvel album, "Les Rescapés" sort le 28 septembre. Des textes qui rapprochent et un son organique, de la délivrance, de l'humanisme, un peu de politique et surtout de la musique ! Miossec est l'invité d'Augustin Trapenard.

Miossec, auteur-compositeur-interprète français. Il vient de dévoiler un nouvel album "Les Rescapés" (label PIAS - 2018).
Miossec, auteur-compositeur-interprète français. Il vient de dévoiler un nouvel album "Les Rescapés" (label PIAS - 2018). © Getty / Erick James

Ancré dans son époque, Christophe Miossec continue de chanter l'espoir, les désillusions et le temps qui passe. Ancré dans son territoire, il convoque un héritage familial aux valeurs humanistes. Ancré dans son art, il a pour objectif de sans cesse se renouveler. On parle naufrages, amour des mots et Johnny, avec Miossec, dans Boomerang. 

Miossec au micro d'Augustin Trapenard

Le naufrage qui constitue le fond de ce disque, c'est celui de mon père en mer Méditerranée. Cela rejoint aussi l'actualité.

Au niveau local, on rencontre des gens qui sont d'une générosité incroyable. Il y a de quoi espérer en l'humanité.

J'éprouve de la mélancolie devant le monde qui se transforme. Quand on débute la musique, la mélancolie peut-être un frein face aux changements : on devient une caricature du chanteur, notre entourage change, et l'on se sent réduit.

Écrire pour Johnny Hallyday, cela a retourné ma vie. C'était quelqu'un de très intentionné, très doux. Il avait un nez incroyable pour sentir les gens qui l'entourent.

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Miossec reprend un titre de Dominique A : Le Courage des oiseaux

► Retrouvez toutes les dates de concert de Miossec en cliquant ici

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.