Il a érigé la philosophie en un art de vivre. Depuis quarante ans, il se penche sur des questions de morale, de spiritualité et sur l’état du monde. Un très beau cahier de L’Herne, en librairie mercredi, lui est consacré. André Comte-Sponville est l'invité d'Augustin Trapenard.

André Comte Sponville en 2015
André Comte Sponville en 2015 © Getty / Jean-Marc ZAORSKI

Il est philosophe et nous invite à prendre du recul. Dans cette émission, il revient sur son parcours, mais se pose aussi en témoin du monde d'aujourd'hui. 

On parle de de maîtrise, d'écologie, de Matzneff, d'art et de pensée, avec André Comte-Sponvile, invité de Boomerang.

Extraits de l'émission

"Nous sommes punis par là-même où nous n’avons pas péché. (...) Il est écrit dans la Bible ‘Croissez et multipliez-vous’. Aujourd’hui, la surpopulation aboutit à une catastrophe écologique annoncée."

"Quand j’étais jeune, je voulais être romancier. Mais ce détour par la fiction m’a semblé finalement un peu inutile. Au fond, la vie est tellement intéressante telle qu’elle est, que ce n’est pas la peine d’inventer des histoires."

"Un philosophe n’est pas là pour donner des leçons de morale, mais plutôt pour nous permettre de penser cette morale."

"Quand est-ce que vous vous sentez le plus vivant ? - Quand je fais l’amour."

"Philosopher m’a permis de mettre ma puissance de pensée au service de ma faiblesse de vivre" 

Carte blanche

Pour sa carte blanche, André Comte Sponville a écrit un texte inédit,L'anti-utopie.

Programmation musicale

  • Édith Piaf - L'accordéonniste
  • Billie Eilish - Everything I wanted
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.