Après avoir été récompensé, pour la deuxième fois de sa carrière par le prestigieux Prix Strega, l’équivalent de notre Goncourt, son nouveau roman "Le colibri" vient d’être distingué par le jury du Prix du livre étranger France Inter/Le Point. Sandro Veronesi est l'invité d'Augustin Trapenard.

Sandro Veronesi
Sandro Veronesi © Getty

Il est romancier, l’un des plus célébrés dans son pays, l’Italie. Son "Chaos calme" lui a valu le prix Femina étranger. "Le colibri", vient de paraitre en librairie. Une grande fresque, sur un amour manqué, dans une belle traduction de Dominique Vittoz. Sandro Veronesi, lauréat du Prix du meilleur livre étranger France Inter/Le Point 2021, est l'invité d'Augustin Trapenard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Sandro Veronesi a écrit un texte inédit.

Extraits de l'entretien

Sandro Veronesi : "L'écrivain peut aller chercher le temps perdu : ce n'est pas sûr qu'il le retrouve, mais le fait même d'aller le chercher est un cadeau. Et si on travaille bien, on trouve du nouveau : le passé n'est un passage pour découvrir autre chose."

"Un bon personnage, s'il a de très bonnes jambes, peut s'échapper de l'intention de l'auteur, et devenir bien vivant. Parfois, je découvre des choses dans mes personnages : moi aussi j'ai des surprises !

"Mes personnages ne sont pas moi et je ne suis pas eux" 

"L'auteur est le médium de choses qui viennent de l'inconscient, de la mémoire, cette matière transformée le surprend lui-même"    "J'ai découvert le respect de la TV en France, ça n'existe pas en Italie"

"Quand j'écris, je suis un bon mari, un bon père… je suis une meilleure personne."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"J'ai vu autour de moi que la famille pouvait être un lieu de souffrance, j'ai été traumatisé par le vécu des autres."

"La nécessité de raconter des histoires m'est arrivée très jeune, après la lecture de Dostoïevski, je voulais causer le même choc que j'avais vécu, ça a été une révolution pour moi."

Programmation musicale

  • CAT STEVENS – Hummingbird
  • YELLE – Vue d’en face
Programmation musicale
L'équipe