Vous l’avez vue dans "Love Actually", "Pirates des Caraïbes", "Orgueil et Préjugés", "The Duchess" ou encore "Anna Karénine". C’est dans le rôle de la grande femme de lettres Colette, qu’on la retrouve demain au cinéma. Keira Knightley est l’invitée d’Augustin Trapenard.

L'actrice keira knightley à la première du film "Colette" à Paris le 10 janvier 2019 à paris
L'actrice keira knightley à la première du film "Colette" à Paris le 10 janvier 2019 à paris © Getty / Stephane Cardinale - Corbis

À à peine trente ans, elle est une comédienne d’envergure internationale. Dans Colette de Wash Westmoreland, elle prête son impétuosité et son caractère bien trempé à l’une des plus grandes femmes de Lettres que la France ait connue. On parle de liberté, de langue et de féminisme avec Keira Knightley, invitée de Boomerang. 

Extrait de l'entretien avec Keira Knightley

Il y a trop peu de réalisatrices, trop peu de femmes auteurs. Il faut que des histoires de femmes soient racontées PAR des femmes.

On a tendance à croire que le passé est plus conservateur. Je n'en suis pas certaine, c'est cyclique. Prenez la belle époque c'est une époque de liberté.

Lorsqu'une femme écrit sur sa vie c'est un récit autobiographique, quand  c'est un homme, c'est de l'art. Les choses ont un peu changé, on a le droit de vote mais le problème reste très actuel.

On peut montrer aux petites filles qu'elles ne sont pas que des princesses attendant d'être sauvées. Elles peuvent se libérer. Quand on est mère, on décide ce que l'on veut montrer à ses enfants.

J'ai toujours aimé l'histoire. Mon imagination va vers ces choses historiques. Certains sont fascinés par l'espace, moi c'était ça. On m'a toujours proposé des films historiques.

Lorsque je vois un personnage, je veux pouvoir l'aimer même si il est méprisable. Un grand acteur vous fait comprendre son personnage et vous amène à l'aimer quand même.

J'ai regardé en boucle ''Le Parrain'', je voulais être Michael Corleone quand j'étais enfant. Qui veut incarner les personnages de femmes dans ce film ?

Programmation musicale 

4 non blondes - "What’s up" 

Alain Bashung - "Les salines"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.