Christiane Taubira est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Il y a bientôt trois semaines, elle quittait le gouvernement sur l’invocation d’un « désaccord politique majeur ». Dans la foulée, paraissait Murmures à la Jeunesse . Elle y exprime, certes, avec le lyrisme qu'on lui connaît, les raisons de son opposition à l'inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Mais elle s'interroge également, autant sur la puissance des mots que sur leur faillite, leur insuffisance et leur incapacité à s'adresser à la jeunesse. C'est peut être à ce moment là que surgit du silence une parole habitée par la langue des poètes, une parole qui aimerait convaincre et soigner, une parole consciente, aussi, de ses limites.

Les invités
  • Christiane TaubiraAncienne garde des Sceaux, ministre de la Justice dans les gouvernements de Jean-Marc Ayrault I et II, puis de Manuel Valls I et II
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.