Romancier, traducteur, mais aussi éditeur et critique à ses heures, il fait partie de ceux qui explorent, défrichent, et transmettent, textes et langues venus d’ailleurs. Claro est l'invité d'Augustin Trapenard.

Claro en 2009
Claro en 2009 © Maxppp / Claude STEFAN

On lui doit la traduction de Furie, de Salman Rushdie, Tunnel, de William H.Gaas, Jerusalem, d’Alan Moore, ou encore Contre-jour, de Thomas Pynchon. C’est à un chef-d’œuvre qu’il vient de s’attaquer, Les Lionnes de Lucy Ellmann, paru ces jours derniers aux éditions du Seuil. Le monologue intérieur, sur mille pages, d’une femme au foyer dans l’Amérique de Trump. Claro est l'invité d'Augustin Trapenard. 

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Christophe Claro a écrit un texte inédit. 

Programmation musicale

  • Aretha Franklin – Over the Rainbow
  • Clou – Jusqu’ici tout va bien
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.