Grand nom du roman noir, il met en lumière ceux qui évoluent dans l’ombre et débusque l’humain dans sa brutalité, ses espoirs et ses luttes. "Traverser la nuit", son nouveau roman crépusculaire, vient de paraitre. Hervé Le Corre est l'invité d'Augustin Trapenard.

Hervé le Corre, auteur de roman policier, 2020
Hervé le Corre, auteur de roman policier, 2020 © Maxppp / Andreu Dalmau / EFE / Newscom

Dans Traverser la nuit, son nouveau roman, il raconte l'histoire de trois êtres à la dérive sur fond d’enfer conjugal, meurtres en série et violence sociale, dans un Bordeaux crépusculaire. On parle de colère, de réalisme, de création, d'éducation nationale et de langue, avec Hervé Le Corre, invité de Boomerang.

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Hervé Le Corre a écrit un texte inédit.

Extraits de l'émission

"J'ai été prof pendant des années. La guerre qu'on leur livre en ce moment est indigne. Je les trouve très courageux de tenir encore. Il y a des années qu'on raconte que l'éducation coûte cher,alors que c'est investissement sur l'avenir".

"Mes personnages sont comme des silhouettes dans la brume : ils tremblent, ils doutent. Parce que j'essaie de réfléchir à comment tenir debout."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Quand j'écris, la colère devient une matière brute, un vertige, presque un chaos. L'écriture, c'est alors mettre de l'ordre dans ce chaos, par la syntaxe et l'organisation du texte, pour façonner cette colère".

"J'écris pour ''fixer des vertiges'', comme disait Rimbaud. Je suis embarqué comme tout le monde dans ce maudit manège qu'est la vie. Et quand j'écris, j'essaie de bloquer la machine, pour faire un polaroid de ce que je ressens".

Programmation musicale

BRUCE SPRINGSTEEN – The River

OURS - La cinquième raison

Programmation musicale
  • OURSLa 5e saison
L'équipe
Thèmes associés