Il est comédien et depuis quelques années, son nom figure sur la liste de personnalités préférées des français. Mercredi prochain, il sera à l’affiche de "Yao", de Philippe Godeau. La belle histoire du retour d’un homme dans le Sénégal de ses ancêtres. Omar Sy est l'invité d'Augustin Trapenard.

Omar Sy lors du tournage de "Yao", le film de Philippe Godeau (sortie le 23 janvier 2019)
Omar Sy lors du tournage de "Yao", le film de Philippe Godeau (sortie le 23 janvier 2019) © Nouma Bordj

Dans Yao, en salles le 23 janvier, il incarne un acteur qui, au hasard d'une rencontre avec un jeune garçon qui a traversé le Sénégal pour le rencontrer, va partir à la découverte de ses origines. Un film solaire, et intime. On parle de racines, de fantômes mais aussi d'engagement, avec Omar Sy, invité de Boomerang.  

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Omar Sy a choisi de lire un extrait de L'enfant peul de l'auteur malien Amadou Hampâté Bâ. 

30 sec

Omar Sy lit un extrait de "L'enfant peul" d'Amadou Hampâté Bâ

« En Afrique traditionnelle, l’individu est inséparable de sa lignée, qui continue de vivre à travers lui et dont il n’est que le prolongement. C’est pourquoi, lorsqu’on veut honorer quelqu’un, on le salue en lançant plusieurs fois non pas son nom personnel (ce que l’on appellerait en Europe le prénom) mais le nom de son clan : « Bâ ! Bâ ! » ou « Diallo ! Diallo ! » ou « Cissé ! Cissé ! » car ce n’est pas un individu isolé que l’on salue, mais, à travers lui, toute la lignée de ses ancêtres. »

Programmation musicale

The Mamas & The Papas  – Dream a little dream of me

Angèle / Romeo Elvis – Tout oublier

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.