Ancien haut fonctionnaire, avocat, fervent défenseur de la liberté, mais peut-être, surtout, écrivain, son nouveau livre "L’or du temps" vient de paraitre. Livre fleuve, aussi tortueux que la Seine dont il suit les méandres. François Sureau est l'invité d'Augustin Trapenard.

Le haut fonctionnaire, avocat et écrivain François Sureau, 2013
Le haut fonctionnaire, avocat et écrivain François Sureau, 2013 © AFP / ULF ANDERSEN / AURIMAGES

Il est une personnalité incontournable du monde du Droit et des Lettres ! On le connait comme grand défenseur des libertés. Il est surtout écrivain. Dans "L'or du temps", il nous convoque à une plongée en eaux profondes, et à une lumineuse déambulation le long de la Seine. On parle d'identité, du bien, de poésie et de Dieu. François Sureau est dans Boomerang.

Extraits de l'émission

"J’ai parfois trouvé plus français les gens qui viennent d’ailleurs, incertains quant à l’origine et à la destinée. Nous, français, ne savons pas où nous allons, et dans cette incertitude, nous produisons de la littérature."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"J’aime la France comme peuvent l’aimer les étrangers, avec un mélange d’amour immédiat et de détachement."

"La conscience est en nous quelque chose qu’on ne peut pas étouffer. Mais j’ai compris qu’il y avait beaucoup plus de choses à tirer de l’acceptation que du refus."

"Il faut faire un choix décisif, il ne faut pas s’arrêter au plomb que les débats de l’opinion déversent sans arrêt sur nos plages intérieures."

"Je n’ai pas le regret de n’avoir pas vécu une autre vie que la mienne. Je pense qu’il y a un mal réel dans les vains regrets."

Sans cette espérance folle d’un au-delà du monde, il n’y a, pour moi, pas d’art, pas de littérature

Carte blanche

François Sureau a écrit un texte inédit

Programmation musicale

  • ANNE SYLVESTRE - T’en souviens-tu la Seine
  • ANDREA LASZLO DE SIMONE – Imensità
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.