Il est le plus poète des cinéastes américains. Minimaliste et contemplatif, il nous parle d'errance et de la marche du temps. Jim Jarmusch est l'invité d'Augustin Trapenard.

Le réalisateur Jim Jarmusch pour la sortie de son film "Paterson". Le 15 décembre 2016 à New York.
Le réalisateur Jim Jarmusch pour la sortie de son film "Paterson". Le 15 décembre 2016 à New York. © Getty / Brent N. Clarke/FilmMagic

Paterson, son dernier film, en salles mercredi, a fait sensation lors du dernier Festival de Cannes. Un film aimanté par la figure du poète William Carlos Williams, dans lequel, derrière le quotidien d'un couple du New Jersey, il fait surgir la beauté, parfois angoissante, du quotidien.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Carte blanche

La carte blanche de Jim Jarmusch est consacrée à L'Atalante de Jean Vigo.

LIRE AUSSI De Jim Jarmush à Jean Vigo, la poésie au cinéma

Les invités
L'équipe