Il est pensionnaire de la Comédie-Française, dont il illumine les planches dans "Angels in America". Une plongée tantôt réaliste, tantôt hallucinée, dans l’Amérique des années Reagan sur fond d’épidémie de sida et de fin du monde. Gaël Kamilindi est l'invité d'Augustin Trapenard.

Le comédien Gaël Kamilindi avec Elsa Lepoivre dans "Lucrèce Borgia" de Denis Poladylès  à la Comédie-Française en 2017
Le comédien Gaël Kamilindi avec Elsa Lepoivre dans "Lucrèce Borgia" de Denis Poladylès à la Comédie-Française en 2017 © Getty / Gaël Kamilindi

Il a joué sous la direction des plus grands - de Jean-Pierre Vincent, à Bob Wilson en passant par Krzysztof Warlikowski. Pensionnaire de la Comédie-Française depuis 2017, il s'illustre, actuellement dans Angels in America, l'une des pièces majeures de la fin du siècle dernier, écrite par Tony Kushner, et mise en scène par Arnaud Desplechin. Une plongée vertigineuse dans l'Amérique des années sida.

On parle d'insulte, d'aujourd'hui, d'homophobie, de tragédie et de peur, avec Gaël Kamilindi, dans Boomerang.

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Gaël Kamilindi a choisi de lire un extrait de Harlem Quartet de James Baldwin. 

Programmation musicale

  • Stephanie Mills - Never knew love like this before
  • Alex Beaupain - Diastème
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.