Il a croisé les routes de Raoul Ruiz, Eric Rohmer ou de Xavier Dolan. Chacun de ses films est une aventure. Avec "Le portrait interdit" de Charles de Meaux qui sort aujourd’hui, il est parti au bout du monde à la rencontre d’une impératrice du cinéma chinois. Melvil Poupaud est l'invité d'Augustin Trapenard.

Melvil Poupaud
Melvil Poupaud © François Guillot

"Au milieu du XVIIIe siècle, le jésuite Jean-Denis Attiret est un des peintres officiels de la Cour impériale de Chine. Il se voit confier la tâche honorifique de peindre le portrait de l’impératrice Ulanara. Cette concubine devenue impératrice à la suite de la mort de la première femme de l’empereur Qing Long aura un destin très particulier. Sorte de figure romantique avant l’heure, il ne restera d’elle que ce portrait à la sensualité énigmatique de Joconde asiatique. Le film raconte ce moment fiévreux où l’impératrice chinoise rencontre le peintre jésuite. Un moment où la relation électrique entre un peintre et son modèle est prise en étau entre les contraintes de la cour (et son étiquette rigide) et les différences culturelles les plus extrêmes."

Voyage à Film City est publié chez Pauvert. 

Programmation musicale

David Bowie, China Girl / Pierre Lapointe, Sais-tu vraiment qui tu es

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.