Ecrivain, elle est aussi la veuve d’Alain Robbe-Grillet, le pape de ce que l’on a appelé le nouveau roman, disparu il y a dix ans. Elle est venue, ce matin, nous parler de littérature et d’un amour qui a duré cinquante ans. Catherine Robbe-Grillet est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Catherine Robbe-Grillet, écrivaine française (dans sa maison à Neuilly-sur-Seine, 12 juin 2014).
Catherine Robbe-Grillet, écrivaine française (dans sa maison à Neuilly-sur-Seine, 12 juin 2014). © AFP / Joël Saget

Avec Alain Robbe-Grillet, elle a formé l'un des couples les plus mythiques de la littérature française. Immensément libre, elle s'est aussi illustrée à travers son rôle de maîtresse de cérémonie sadomasochiste. On parle d'air du temps, de féminin et de politiquement correct avec Catherine Robbe-Grillet.   

La mise en scène de théâtre est vouée à être représentée plusieurs fois. Lors de mises en scènes de cérémonies sexuelles, je cherche à chaque fois quelque chose de nouveau, une surprise d'où surgit le désir érotique.

Je suis féministe dans la mesure où je demande aux autres femmes de ne pas me dire ce que je dois faire. Je revendique la liberté de choix de la femme, sans être stigmatisée.

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Catherine Robbe-Grillet a choisi une archive sonore d'Alain Robbe-Grillet. 

Programmation musicale :

  • Serge Gainsboug – "L’Eau à la bouche"
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.