Il est écrivain, mais avant tout, poète. La flamboyance de son verbe en a fait l’une des figures montantes de la littérature haïtienne. Il y a six ans, au lendemain du séisme qui dévastait le pays, il publiait son premier roman, Les immortelles . Il est de retour avec L’ombre animale. Il y raconte l’histoire d’une famille, cerne les contours d’une société, sonde la profondeur des âmes, et fait souffler sur cette rentrée la magie d’une litanie d’outre-tombe. Makenzy Orcel est l'invité d'Augustin Trapenard.

Le conseil culturel de Makenzy Orcel aux auditeurs de France Inter est de se ruer sur les oeuvres de Gabriel Garcia Mazquéz, Romain Gary ou Jacques Stephen Alexis, ces écrivains qui "n'écrivent pas pour plaire."

Makenzy Orcel
Makenzy Orcel © Radio France

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.