Philosophe et historien de l’art, il célèbre dans «Peuples en larmes, peuples en armes» la puissance émancipatrice du pathos.Georges Didi-Huberman est l'invité d'Augustin Trapenard

Il est philosophe et historien de l’art. Depuis trente ans, il défend un autre usage des images. Dans Peuples en larmes, peuples en armes (Les éditions de Minuit) il réhabilite la puissance émancipatrice du pathos à travers l’étude du Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein. Georges Didi-Huberman est l’invité d’Augustin Trapenard.

Le conseil culturel de Georges Didi-Huberman est le compositeur Scarlatti interprété par le claveciniste Pierre Hantaï.

Les invités
Programmation musicale
  • DANIEtoiles et revers (feat Etienne Daho)2016
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.