Même s'il est loin d'être l'auteur d'un seul livre, "Le monde selon Garp" en a fait l'un des écrivains américains les plus reconnus à ce jour. Cette année, il célèbre les 40 ans de ce roman désormais culte, et sera à cette occasion l'invité du Festival America à Vincennes. John Irving est l'invité d'Augustin Trapenard.

John Winslow Irving, romancier et scénariste américain, lors d'un festival de littérature en Norvège.
John Winslow Irving, romancier et scénariste américain, lors d'un festival de littérature en Norvège. © Getty / Rune Hellestad - Corbis

Quarante ans plus tard, son chef-d'œuvre n'a pas pris une ride et reparaît aux éditions du Seuil ! Plus que jamais en phase avec des enjeux d'aujourd'hui, Le monde selon Garp, aborde notamment la question du féminisme et du genre. C'est également un grand roman sur l'acte d'écrire. On parle donc création, affaire Weinstein, Flaubert et lutte, avec John Irving !

Lorsque j'ai écrit "Le Monde selon Garp" il y a 40 ans, j'imaginais que le vieux monde des haines sexuelles serait terminé. J'imaginais que nous serions devenus intolérants devant l'intolérance. Je me suis trompé.

Je pensais que Roberta, la femme transgenre du récit, était le personnage le plus libre devant les haines. Mais le réalisateur de l'adaptation cinématographique l'a vue autrement, et j'ai pensé que c'était une occasion manquée.

Les Américains ne semblent pas s'intéresser au courant littéraire dans lequel je m'inscris. Je suis très heureux de voir qu'un autre pays, la France, s'y intéresse.

Les écrivains passent leur temps à réécrire et revoir leur récit. J'ai vu des manuscrits de Charles Dickens ; il n'en finissait jamais de réécrire ses livres, y compris lorsqu'il les avait déjà publiés.

Je me suis rendu compte enfant qu'il valait mieux ne rien avoir à faire seul que ne rien avoir à faire avec un groupe de camarades. Je n'étais pas antisocial, je pensais simplement que ma tolérance aux autres était limitée.

John Irving sera l'invité du Festival America à Vincennes. 

La traduction simultanée est assurée par Michel Zlotowksi. 

Programmation musicale

Dinah Washington – "I Could Write a Book" 

Dominique A – "Le temps qui passe sans moi"

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.