Comédien chez Laurent Cantet, Robert Guédiguian ou encore Alain Resnais, il est aussi réalisateur. Après son adaptation du roman d’Olivier Adam, "Les Vents contraires", ou encore son retentissant "Yves Saint-Laurent", son cinquième film, "Le dindon", sort mercredi. Jalil Lespert est l'invité d'Augustin Trapenard.

Jalil Lespert en août 2019 au Festival d'Angoulême
Jalil Lespert en août 2019 au Festival d'Angoulême © Getty / Bertrand Rindoff Petroff

Révélé par Laurent Cantet au début des années quatre-vingt-dix, il s'est rapidement tourné vers la réalisation. 

Son biopic sur Yves Saint-Laurent avec Pierre Niney lui a apporté la reconnaissance de ses pairs. 

Avec Le dindon, variation sur la pièce de Georges Feydeau, en salles le 25 septembre, il s'attaque à un classique du patrimoine théâtral français. Alice Pol, Laure Calamy, Ahmed Sylla, Guillaume Galienne et Dany Boon se retrouvent au coeur d'un vaudeville mené tambour battant dans ambiance 60ies.

On parle d'Algérie, de liberté, de patrimoine, de comédie, de comédien, de musique et de sacré avec Jalil Lespert, invité de Boomerang.  

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Jalil Lespert a choisi une scène d'Accatone de Pier Paolo Pasolini. 

Programmation musicale

Charles Trenet - Y'a d'la joie

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.