Sa plume satirique est crainte par tous les puissants de ce monde, de Nicolas Ier à François Le Petit ! À l’occasion des cinquante ans de l'année 1968, reparaissent ses "Aventures de mai", chroniques délicieuses, presque au jour le jour, d'un bien joli mois ! Patrick Rambaud est l'invité d'Augustin Trapenard.

Patrick Rambaud à Venise en 1999
Patrick Rambaud à Venise en 1999 © AFP / MARCELLO MENCARINI / Leemage

Pour des raisons juridiques, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer la réécoute de cette émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'objet de 68

L'objet qui, pour Patrick Rambaud, symbolise le mieux l'année 1968, est son pistolet !

La voix de 68

La voix qui, pour Patrick Rambaud, incarne le mieux l'année 1968 est la voix du journaliste Gilles Schneider sur Europe 1. 

Le texte de 68

Le texte choisi par Patrick Rambaud pour évoquer l'année 1968, est celui de la chanson Il est cinq heures, Paris s'éveille, de Jacques Dutronc. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Programmation musicale

Jacques Dutronc, Il est cinq heures, Paris s'éveille/ Marion Williams, What's chasing you

Les aventures de mai, de Patrick Rambaud, sont publiées aux éditions Grasset. 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.