Grande habituée du Festival de Cannes, toutes sélections confondues, elle en est, cette année, la sensation incontestée ! Elle y a présenté non moins de trois films. Dimanche, elle enflammait la croisette avec son rôle dans "Portrait de la jeune fille en feu". Adèle Haenel est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Adèle Haenel (en compétition officielle pour "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma, "Le daim" de Quentin Dupieux à la Quinzaine des Réalisateurs, "Les héros ne meurent jamais" de Aude Léa Rapin à la Semaine de la Critique).
Adèle Haenel (en compétition officielle pour "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma, "Le daim" de Quentin Dupieux à la Quinzaine des Réalisateurs, "Les héros ne meurent jamais" de Aude Léa Rapin à la Semaine de la Critique). © AFP / Loic Venance

Cette année, elle présente trois films dans trois sélections différentes : Le daim de Quentin Dupieux à la Quinzaine, Les héros ne meurent jamais de Aude Léa Rapin, et Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. 

Portrait de la jeune fille en feu scelle ses retrouvailles avec Céline Sciamma, douze ans après Naissance des pieuvres, présenté dans la section Un certain regard. 

Dans le nouveau film de Céline Sciamma, Portrait de la jeune fille en feu. L’irruption du désir entre une peintre et son modèle à la fin du 18ème siècle. Un magnifique jeu de regards qui se cherchent, s’évitent et ses croisent.

Bandes annonces et extraits de film

Programmation musicale

Sinead O'connor - Nothing compares to you

Alex Beaupain – Cours camarade

Aller + loin

France Inter, associée au Centre National du Cinéma et de l’image animée, présente Ecoutez le cinéma, le podcast original consacré au cinéma. Abonnez-vous dès maintenant sur Itunesou via le lien RSS et vivez au rythme de la Croisette.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.