En mars 2016, c'était à l'occasion du Printemps des poètes qu'Augustin Trapenard recevait Michael Lonsdale. L'acteur en était le parrain. Ils avaient parlé de poésie, de beauté, de Dieu et d'Aragon. Michael Lonsdale était dans Boomerang.

Michael Lonsdale
Michael Lonsdale © Getty

La poésie, comme la musique, fait partie des merveilles du monde. Je serai triste de ne plus pouvoir lire de poésie

Le premier poème qu'il avait appris à l'école, c'était Le corbeau et le Renard de La Fontaine. En mars 2016, lorsqu'il est l'invité d'Augustin, il lit Peguy chaque lundi soir au théâtre. Et exprime son regret que la poésie ne soit pas plus présente dans nos vies. "On vit dans une époque tellement matérialiste. Ce qui compte ce sont les écrans, les boutons sur lesquels on appuie. C'est triste d'être esclave de la mécanique comme ça."

Les invités
L'équipe
Thèmes associés