Il est à la bande dessinée ce que Kubrick est au cinéma. Dès la fin des années soixante, il a révolutionné le roman graphique. "Mode O’Day" c’est le nom d’un personnage dont les aventures, publiées entre 1983 et 1990, sont enfin réunies dans leur intégralité. Robert Crumb est l'invité d'Augustin Trapenard.

Robert Crumb chez lui, en France, en 2010
Robert Crumb chez lui, en France, en 2010 © Getty / Eamonn McCabe

Anticonformiste, subversif et génial, Robert Crumb est l'auteur de Fritz the Cat, de Crumb ou encore de  La Génèse

Dans Mode O'Day, publié aux éditions Cornélius, il se livre à une critique acerbe de l'Amérique de Reagan à travers le portrait d'une jeune fille prête à tout pour devenir célèbre. On parle d'aujourd'hui de Trump, de MeToo, mais aussi de Disney et de dessin, avec Robert Crumb.

Robert Crumb sur Donald Trump

A la fin des années 1980, je me souviens que Donald Trump apparaissait déjà comme un personnage odieux. Je n'aurais imaginé qu'il  devienne un jour le Président des Etats-Unis d'Amérique.

Mes planches sont ressorties durant la campagne pour les présidentielles, et on a dit de moi que j'étais un visionnaire.

Aujourd'hui, on se dirige vers une sorte d'Etat entreprise fasciste.

Robert Crumb et l'art du dessin

Au début des années 1970, j'étais si peu contraint que j'avais peur de  ce qui sortait de ma tête. Je me défoulais et j'étais publié.

Je me considère moins comme un rebelle que comme un étranger. Je me suis  longtemps senti comme quelqu'un d'inadapté, trop ailleurs pour être  considéré comme quelqu'un de normal.

Enfant, j'ai vu le déclin de la BD classique dans les années 1950 avec l'apparition de la télévision.

  • Programmation musicale :
  • Tommy James & Shondells – "Crimson & Clover"
  • Angèle – "Jalousie"
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.