Ancien de Taxi Girl, musicien hors pair, c’est en tant que producteur qu’il s’est imposé dans le monde entier, au tournant des années 2000, à travers sa fructueuse collaboration avec Madonna. À la veille du "Disquaire Day", il fait paraitre un nouveau titre. Mirwais est l'invité d'Augustin Trapenard.

Mirwais et Madonna, avril 2003
Mirwais et Madonna, avril 2003 © Getty / KMazur / Contributeur

Cela faisait une vingtaine d'années qu'il n'avait pas sorti de disque en son nom. À quelques mois de la sortie annoncée de son nouvel album, The Retrofuture, il fait paraitre 2016-My Génération, un titre qui se nourrit des angoisses de notre époque. On revient sur sa carrière atypique, sur les années Taxi Girl, sur le monde de l'électro, sur sa collaboration avec Madonna et sur sa vision de l'avenir. Mirwais est dans Boomerang

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Mirwais a choisi de partager un titre inédit de Madonna.

Extraits de l'émission

"La musique est dionysiaque, disait Nietzsche. Il faut être au plus près de son désir. Le problème, c’est que ceux qui commandent la pop aujourd’hui sont des vieux chauves de 50 ans qui produisent des jeunes de 20 ans… C’est du patriarcat total !"

"Dans la société, avant, la plupart des gens fonctionnaient de manière verticale. Aujourd’hui, les choses ont changé avec les trajectoires transversales. Trump en est un très bon exemple ! Il y a toujours eu des imposteurs, mais de plus en plus quand même."

"Je n’aime pas quand on dit que la musique électronique ou le rap sont des vieilles musiques… Ça existe depuis 30-40 ans, il faut arrêter les conneries, maintenant !"

"Taxi Girl, c’était intéressant... On est arrivés juste après le punk, juste avant les machines. Honnêtement, je pense que c’était un des meilleurs groupes du monde. On était un assemblage tellement antinomique, qui allait toujours là où personne n’allait…"

"Je ne joue presque plus, je programme quasiment tout. Les outils de production sont tellement avancés aujourd’hui… En prenant mon temps, j’ai une très grande liberté, je n’ai pas de carrière, je m’en fous !"

"Madonna est sans doute une amie, mais il vaut mieux qu’on se tienne à distance, sinon on va s’écharper ! Un jour, elle me demande : « pourquoi c’est aussi long d’être cool ? » Je lui réponds : « parce que c’est encore plus rapide d’être uncool ! »"

"Le streaming me pose un très gros problème. J’ose avancer qu’aujourd’hui, la rémunération de l’artiste fait partie de l’artistique… Moi, je suis à l’abri, mais je le dis : il y a un gros problème ! "

Programmation musicale

MIRWAIS - 2016 - My Generation

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.