Elle fait partie des rares femmes à avoir embrassé la vocation de rabbin. Depuis, elle est devenue l’une des grandes voix du judaïsme en France. Ce matin, elle vient apporter des réponses à nos interrogatons. Delphine Horvilleur est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Delphine Horvilleur
Delphine Horvilleur © Getty / Eric Fougere - Corbis / Contributeur

Delphine Horvilleur 

Ses livres, En tenue d’Eve : féminin pudeur et judaïsme, Comment les rabbins font les enfants, ou encore Réflexions sur la question antisémite, nous remuent, nous éclairent et continuent de nous interroger. 

On parle d'avortement, de sacré, d’Israël, d'oubli, de silence et de fantômes avec Delphine Horrvilleur, invitée de Boomerang.

Extraits de l'émission

"On peut faire dire n'importe quoi aux textes sacrés. On peut démontrer l'amour ou la suspicion à l'égard de son prochain. S'en servir pour s'ouvrir ou se replier"

"Si je suis juif, on veut me faire rentrer dans une boite, je DOIS penser cela, défendre telle cause... On peut pourtant être extrêmement attachée à Israël tout en étant critique d'un gouvernement ou d'une politique menée".

"J'ai eu à un moment, l'espoir de la paix. Nous en étions loin. (...)   J'ai envie de croire que maintenant que nous en sommes si loin, quelque chose pourrait se retourner… Une aube…

"La beauté c'est du peut-être. C'est ce qui pourrait être dit, être lu. C'est une infinie possibilité de sens dans le texte. C'est ce qui le rend sublime."

"L'idée de monde pluriel m'est apparue face à l'absurdité de l'existence. (...) La poésie et les mathématiques peuvent dire une vérité sans s'emparer de la vérité de l'autre..."

"Très jeune, j'ai vécu avec le silence des morts de ma famille.  Enfant, j'ai dû amorcer un dialogue silencieux avec eux.  Dans les textes (...) il y a toujours un dialogue avec le silence."

Programmation musicale

PATTI SMITH – Pastime Paradise

STEPHANE EICHER – Si tu veux que je chante

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.