En 2015, à la veille de la sortie de l'album de sa tournée d'adieu, Juliette Gréco était l'invitée d'Augustin Trapenard.

Juliette Gréco sur scène
Juliette Gréco sur scène © Getty

Après plus de 70 ans d'une carrière marqué par la liberté et par la Poésie des mots, Juliette Gréco incarnait bien plus que la mémoire d'un Saint-Germain-des-Prés disparu puisqu'elle n'avait jamais vécu qu'au présent et demeurait une spectatrice avisée du monde contemporain.

Juliette Gréco évoquait des rencontres :

J'ai connu des gens intelligents. L'intelligence c'est aussi important que le soleil. Ce sont les choses qui nous aident à vivre.

Celle qui avait interprété les plus grand, Brassens, Prévert, Gainsbourg, Brel, Aznavour, Ferré et tant d'autres poètes avait beaucoup de respect pour les rappeurs :

Le nouveau langage est celui des rappeurs, des slameurs. C'est un nouveau langage qu'il faut absolument respecter et qu'il faut bien écouter. Ils sont la parole de la jeunesse. Et c'est une chose qu'il ne faut pas louper.

Aller Plus Loin

  • Juliette Gréco au Louvre, une émission de février 2016, dans laquelle de nombreux artistes avaient répondu à l'appel de France Inter pour saluer Juliette Gréco. Une soirée hors du temps, au Louvre, présenté par Didier Varrod.
  • La publication Sur les traces de Juliette Greco, à l'occasion de l'exposition de Radio France, du même nom, en 2015.
  • Deux heures avec Juliette Gréco dans A'live de Pascale Clark, en 2015. 
  • Le Tribunal des Flagrants délires, où Juliette Gréco chante Bécassine.
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.