Chanteur, DJ et danseur, ardent ambassadeur du voguing en France, cette danse née aux Etats Unis qui prone l’irrévérence et la fierté d’être soi, il a sorti un premier album, "One Trick Pony", il y a quelques mois et sera en concert le 4 avril prochain à la Cigale. Kiddy Smile est l'invité d'Augustin Trapenard.

Kiddy Smile
Kiddy Smile © Maxppp / Olivier Lejeune / Le Parisien

Son clip "Let A B!tch Know", l'a révélé au grand public. Artiste complet, à la fois DJ, chanteur, danseur et styliste, il a contribué à mettre en avant le voguing, cette danse née dans les clubs new yorkais des années 1970. Son premier album s'appelle One Trick Pony. Il y parle de ses combats et de la fierté d'être soi. On parle de racisme, d'intersectionnalité, de house, de rassemblement, de joie avec Kiddy Smile, invité de Boomerang.  

Venez à mes concerts, vous pourrez être vous-mêmes ! En dehors de la  blague, les ballrooms de voguing sont importants pour découvrir son identité.

Dans la house music, j'aime certes le "kick", mais quand on rajoute des voix gospel derrière, on se sent moins coupables d'être en club ; on se sent à l'Eglise. [...] J'ai envie de partager ma joie pour l'instant mais j'ai pu pleurer en dansant.

Carte blanche

Pour sa carte blanche Kiddy Smile a choisi de reprendre un titre de Sam Sparro, "Black & Gold".

Aller plus loin

Programmation musicale :

  • Kiddy Smile – "Be Honest"
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.