Du flou ! De l'amour ! Des plans ! Des familles et des mots ! Elle est comédienne et vient de réaliser son premier film, "L'Amour flou", en salles le 10 octobre. Elle fait ainsi le pari audacieux de l'intime et de l'autodérision, dans un bel objet de cinéma. Romane Bohringer est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Romane Bohringer
Romane Bohringer © AFP / Anne-Christine POUJOULAT

Dans le film L'Amour flou, en salles le 10 octobre, elle met en scène, avec son ancien compagnon Philippe Rebbot, une séparation pas comme les autres. À deux, ils inventent le "sépartement", un concept innovant qui ravira tous les futurs divorcés, et réinventent ainsi le vivre ensemble. De l'innovation, donc, de la précision, mais aussi de l'amour, toujours avec Romane Bohringer, invitée d'Augustin Trapenard. 

Les confessions de Romane Bohringer, au micro d'Augustin Trapenard

La rupture est un projet trop lourd pour moi. Le "sépartement", c'est une continuité de ma vie familiale.

Philippe voulait faire un film dense, intense et intime. Moi j'étais plutôt du côté des comédies amères. Le film se situe dans l'entre-deux.

J'ai voulu transmettre mes interrogations sur mon sentiment après la rupture. Je suis une femme de 45 ans qui découvre une deuxième partie de sa vie. Sans les enfants ni leur père, qui rencontre-t-on, que devient notre sexualité ?

Le théâtre s'est effacé au moment où vous l'avez fait. C'est un supplice qui implique de sans cesse tout refaire, réinventer. Il y a une dimension athlétique et artisanale, et cela invite à l'humilité.

Romane Bohringer sera également à l'affiche de la pièce L'Occupation, adaptée de l'oeuvre d'Annie Ernaux, au Théâtre de l'Oeuvre, du 4 octobre au 2 décembre. 

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Romane Bohringer a choisi de lire des extraits de L'Occupation de Annie Ernaux

Programmation musicale 

Georges Moustaki – "Les Amours finissent un jour"

Jonathan Jeremiah – "Good Day"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.