Il s’intéresse à l’histoire et à l’actualité de manière précise et décalée. Dessinateur de presse, auteur de BD et scénariste, il y a quatre ans, il reprenait les rênes du scénario de "Lucky Luke", dont un nouvel album, "Un cow-boy dans le coton" vient de paraître. Jul est l'invité d'Augustin Trapenard.

Le dessinateur de presse et auteur de bande dessinée français Jul
Le dessinateur de presse et auteur de bande dessinée français Jul © AFP / Bertrand Guay

Il s'est fait remarquer par son ton et son trait volontiers satirique. On lui doit La Planète des sages, Silex and the City ou encore 50 nuances de Grecs ! Avec Un cow-boy dans le coton, illustré par Achdé, il fait surgir, pour la première fois dans l'histoire de Lucky Luke, la question du racisme et de l'esclavage. 

On parle de liberté d'expression, de caricature, de visibilité, du Muppet Show et de voyage, avec Jul, invité de Boomerang

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Jul a choisi de chanter une chanson de Jean Yanne. 

Extraits de l'entretien

Le canevas normal d’un Lucky Luke est qu’il y a un problème, qu’il intervient et le règle. Ici, au vu de l’injustice que vivent encore les noirs aux États-Unis, mais aussi d’une tradition problématique du « white saviorism », tout cela était impossible.

"Lucky Luke réunit toutes les générations, toutes les classes sociales, toutes les communautés. Cela implique une responsabilité immense, et encore plus en traitant ce sujet..."

"La caricature permet un pas de côté. On arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste. On a tendance à avaler tout cru ce qu’on nous donne. Or, l’humour nous redresse : sinon, on serait juste une population de crêpes !"

"On passe notre vie à être des espèces de phénix émotionnels, à être abattus par l’actualité puis renaître et recommencer. C’est à ça que ça me sert de dessiner : toujours recommencer."

"Les jeux de mots traduisent le mécanisme de l’humour : cette membrane fine entre le conscient et l’inconscient. Le jeu de mot fait surgir ce qui est caché derrière les choses : c’est ce qui le rend si important."

Le génie de Goscinny, c’est d’avoir réussi avec une légèreté extraordinaire à faire passer dans l’humour énormément de connaissances. Cette tradition qui met sur le même plan la philosophie et la blague est fondamentale pour moi.

À propos du nouvel album de Lucky Luke, Jul précise : "On a envoyé Lucky Luke en Louisiane, où il n’était jamais allé. On s’est vite rendu compte qu’il fallait parler de l’esclavage. Auparavant, les noirs n’existaient pas dans Lucky Luke alors, il était temps..."

Programmation musicale

  • Joe Dassin – Les Daltons
  • Aya Nakamura - Doudou
Les invités
  • Jul (auteur)Dessinateur de presse et auteur de bandes dessinées
Programmation musicale
  • JOE DASSINLes Daltons
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.