Photographe des marges, de l’intime et du féminin, en 1995 elle réalisait, contre toute attente, le portrait officiel de Jacques Chirac. Au lendemain de la disparition de l’ancien Président de la République, elle nous a accordé un entretien exceptionnel. Bettina Rheims est l’invitée d’Augustin Trapenard.

Bettina Rheims en novembre 2015 chez Taschen
Bettina Rheims en novembre 2015 chez Taschen © Getty / Foc Kan

Rien ne la prédestinait à réaliser le portrait du cinquième Président de la Vème République. 

Pourtant, c’est bien elle qui fut choisie pour photographier Jacques Chirac en 1995, photo qui fut ensuite tirée à 36 000 exemplaires, diffusée et affichée dans tout le pays pendant douze ans. 

Elle nous parle de l’ami et de l’homme d’état. De son regard. De ses silences. D’une époque. D’une page qui se tourne. 

Bettina Rheims est dans Boomerang. 

Programmation musicale

BARBARA - Si la photo est bonne

THE NATIONAL - Oblivion

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.