Elle est musicienne et "Sous l’eau", le premier extrait de son huitième album, "Bleue", vient de paraître. Elle en réalise également le clip, qui vient tout juste d'être dévoilé. Elle vient nous parler de musique, mais pas seulement. Karen Ann est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Keren Ann (photo de promotion de son nouvel album)
Keren Ann (photo de promotion de son nouvel album) © Bouchra Jarrar

Depuis près de vingt ans, elle distille sa douce mélancolie, au fil de mélodies et d'arrangements raffinés. "Bleue", son huitième album, sort le 15 mars, le premier intégralement en français depuis La Disparition. On parle du droit des femmes, de mélancolie, d'harmonie et de guitare avec Keren Ann.  

Extraits de l'entretien avec Keren Ann

Je ne comprends pas cette envie soudaine de revenir sur des sujets qu'on a réglé. On est sur un retour de l'ordre moral, la manifestation pro-life empêche les gens d'avoir un choix en donnant mauvaise conscience aux femmes.

J'ai appris à vivre en écoutant Dylan parler d'amour. Chez Billie Holiday et Chet Baker, j'ai découvert des choses plus graves. J'aime l'équilibre entre le lumineux et la noirceur.

En écoutant Tapestry de Carol King, j'ai compris qu'on peut séparer les éléments. La langue française, triangulaire, aux syllabes courtes,  donne envie d'être raconteur. Notre instrument apparaît tel qu'il est.

Il reste peu de témoins de la Shoah. Ma fille ne connaîtra pas de gens qui peuvent raconter. Cette tragédie fait partie de mon sang.

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Keren Ann a choisi de reprendre "Sans toi" de Michel Legrand

Programmation musicale

Keren Ann - "Sous l'eau" 

Aller plus loin

Keren Ann sera en concert à L'Olympia le 24 octobre 2019.

Le site officiel de Keren Ann

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.