2020, n’a pas seulement été l’année de la BD, mais a aussi été la sienne ! Grand Prix lors du dernier festival d'Angoulême, l’Académie des Beaux-Arts lui consacre, actuellement, une très belle exposition. Emmanuel Guibert est l'invité d'Augustin Trapenard.

Emmanuel Guibert dans l'exposition "Emmanuel Guibert, biographies dessinées" à l'Académie des Beaux-Arts à Paris en septembre 2020
Emmanuel Guibert dans l'exposition "Emmanuel Guibert, biographies dessinées" à l'Académie des Beaux-Arts à Paris en septembre 2020 © Radio France / Anne Douhaire/France Inter

Son album Le photographe avec Didier Lefèvre et Frédéric Mercier a fait de lui un grand nom de la BD ! Parallèlement à Biographies dessinées, la très belle exposition que lui consacre l'Académie des Beaux Arts, il publie  Légendes (Dupuis/Aire Libre), une déclaration d'amour aux grands maitres de la peinture et aux musées. On parle de patrimoine, de regard, de l'autre et de récit avec Emmanuel Guibert, dans Boomerang

Extraits de l'émission

"Je m’intéresse au passé, j’essaye de le recueillir auprès des gens qui l’ont connu, et de le restituer par la BD."

"J’ai très vite compris que les musées étaient des lieux distrayants, tout autant pour les œuvres qu’on y trouve que pour les gens qu’on y croise. Je me suis rendu compte que le musée était fait de toute éternité pour les dessinateurs !"

"On demande souvent pourquoi l’enfant copie en dessinant, et imite. Moi, ce qui me trouble, c’est : pourquoi est-ce qu’il s’arrête ?"

"Quand notre œil s’endort, notre vie est menacée. La nécessité de regarder, de faire et refaire des dessins, c’est donc comme une nécessité de se maintenir en jambes."

"Il y a toujours un moment, quand on est en train de dessiner, où l’on sort de l’esthétique, et où l’on arrive à une situation vivante : on est en train de faire naître quelque chose qui palpite !"

Programmation musicale

  • THE ROLLING STONES - Paint it black
  • RACHID TAHA / FLECHE LOVE - Wahid
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.