Si l'on prenait le titre de cette bande-dessinée au pied de la lettre, on dirait que L'Esprit Rouge est un voyage au coeurde la couleurrouge...

L'Esprit Rouge, Maximilien Leroy et Zéphir
L'Esprit Rouge, Maximilien Leroy et Zéphir ©

Le rouge teinté de noir pour les murs de la chambre d'hôpital où Antonin Artaud griffonne des chars militaires et des têtes de morts, comme on taguerait les murs aujourd'hui. Le rouge-violet des fumeries d'opium.

Le rouge des vaisseaux sanguins après une séance d'électrochoc. Le rouge éclatant d'un feu de camp.

L'Esprit rougeest une performance graphique.

Zéphir ne dessine pas une bande-dessinée, il peint les délires d'Antonin Artaud lors de son voyage au Mexique.

Il s'immisce dans ses pensées les plus sombres...

Et pour l'imager il s'inspire de la peinture mexicaine de l'entre-deux-guerres.

C’est le récit d’un voyage. Celui d’Antonin Artaud, en 1937, au cœur de la sierra mexicaine à la rencontre des indiens Tarahumaras. Un voyage à la recherche des racines ancestrales du Mexique.

L'Esprit rouge , de Maximilien Leroy et Zéphir, c'est paru chez Futuropolis.

L'Esprit Rouge, Maximilien Leroy et Zéphir
L'Esprit Rouge, Maximilien Leroy et Zéphir ©
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.