Voyage dans le grand Nord avec Nicolas Dumontheuil et Arto Paasilinna.

"La forêt des renards pendus", couverture (détail)
"La forêt des renards pendus", couverture (détail) © Dumontheil et Paasilinna, Futuropolis

C'est une histoire en plusieurs actes.

Acte 1 - Raphaël Juntunen. 

Au début de l'histoire, il est seul dans sa voiture. C'est un homme de la ville. Cela ne se voit pas tout de suite mais cet homme élégant est aux abois. Il fuit.

Il va se mettre au vert ou plutôt au blanc en Laponie pour échapper au complice d'un braquage qui réclame sa part du butin.

Acte 2 - Le Major Gabriel Amadéus Remes.

Au début de l'histoire, Remes est seul dans son bureau. C'est une brute. Il a une gueule de bois épouvantable, comme toujours le matin. Au téléphone sa femme hurle.

Un pistolet dans la bouche, il hésite entre le suicide et aller vomir dans les toilettes.

Il optera pour la deuxième solution après avoir pris soin de défoncer le visage de son secrétaire à coups de poings. C'est à partir de ce moment là qu'il décide de prendre une année sans solde.

C'est dans la forêt, loin de la terre des hommes que ces deux là vont faire connaissance quand Remes découvre le campement rudimentaire de Raphaël. Cette rencontre impromptue va tout changer pour les deux hommes.

Raphaël et Remes vont cohabiter dans une cabane pendant presque un an. Raphaël ayant de l'or, Remes va devenir son employé en quelque sorte ou son esclave au choix.

La forêt des renards pendus est publié chez Futuropolis.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.