Après avoir raconté son passé de patineuse artistique dans Spinning sorti en 2017, Tillie Walden s'envole dans l'espace. Elle quitte l'autofiction pour explorer dans la science-fiction, les sentiments, avec au centre de tout, la femme et rien que la femme.

Dans un rayon de soleil Couv Ed Gallimard BD
Dans un rayon de soleil Couv Ed Gallimard BD © Tillie Walden

Quand elle embarque ce jour-là dans le vaisseau d'Alma et de Char, Mia ne semble pas trop savoir où elle met les pieds. Elle rejoint une équipe chargée de rénover des bâtiments anciens, disséminés dans la galaxie. Leur vaisseau ressemble à un poisson ailé. On voit chez Tillie Walden, seulement 23 ans, l'influence du manga, dans les décors, les expressions du visage quand ils sont surpris ou quand ils sont gênés. Le dessin est sombre. Du noir, du gris, et une déclinaison de rose, rouge et orange. Le titre du livre dit "Dans un rayon de soleil", mais il ne fait jamais jour ici. On est dans l'espace, le futur. Mia a quitté son lycée, pour son premier travail. 

Un jour, je te dirai tout

A lire les allers-retours dans le temps, on devine que son activité est liée à son histoire au lycée, 5 ans plus tôt. Là-bas, elle y avait rencontré Grace, son premier amour. Les deux adolescentes y ont tout partagé. Mais Grace n'était pas une lycéenne comme les autres. Elle avait ses secrets. Elle semblait protégé dans cet établissement. Son départ précipité de Grace a laissé un goût d'inachevé. Mia n'a jamais pu lui dire au revoir.  

Dans un rayon de soleil Planche Ed Gallimard BD
Dans un rayon de soleil Planche Ed Gallimard BD / Tillie Walden

Tillie Walden, une auteure singulière

Là où d'autres choisiraient le divan, Tillie Walden semble coucher sur album toutes ses questions existentielles sur le vivre à deux, le vivre ensemble. Elle y ajoute la fiction et la science-fiction parce qu'il n'y a pas que les sentiments. Se joue ici aussi une sorte de guerre des mondes avec une Terre convoitée dans l'univers. Et puis, il y a la patte Walden. On ne s'en rend pas compte immédiatement, mais au fil des pages, elle glisse des bulles sous forme d'indices. Dans le monde imaginé par Tillie Walden, il n'y a pas un seul homme. L'humanité se conjugue au féminin. Uniquement des femmes qui s'aiment, se détestent, cohabitent, se marient, ont des enfants. Comment font-elles ? Le lecteur n'aura pas la réponse. Ce n'est pas l'objet de Dans un rayon de soleil. C'est comme ça. Un monde sans homme version Tillie Walden est-il pour autant plus humain ? Non répond l'auteure en filigrane. Violences, guerres, extrémismes, jalousies, la femme est finalement un homme comme les autres. 

A voir aussi, Bulles de BD sur une autre bande dessinée de Tillie Walden : Spinning

Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.