A l'occasion du 30ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, des BD explorent l'avant et l'après. La vie à l'Est du rideau de fer, en Pologne, la vie à l'Ouest du Mur en RFA et la vie à Berlin au moment de la construction du mur. Des témoignages émouvants, surprenants et touchants.

Marzi Une enfance polonaise Couv Ed Aire Libre
Marzi Une enfance polonaise Couv Ed Aire Libre © Savoia & Sowa

Marzi, une enfance polonaise. 1984 - 1989 de Savoia et Sowa

Marzi, c'est Marzena Sowa l'auteure. Elle raconte son enfance en Pologne. Elle n'a que cinq ans en 1984, mais elle sait déjà ce que veut dire "communisme".  Elle décrit son père faire la queue de nuit, de jour, après le travail pour acheter de la viande. Sa mère et l'arrivage de papier-wc qui lui font honte. C'est par le ventre, le sien qui rêve d'orange par exemple, qu'elle décrit son quotidien fait de privation. Et puis, il y a ces frigos russes identiques dans chacun des appartements.

Trois fois plus gros que l'ancien, et 5 fois plus vide

1984, l'heure n'est pas encore à la révolte, mais les années passent et Marzi voit l'absence de son père depuis qu'il a adhéré à Solidarnosc dans son usine. Elle entend parler de la police anti-émeute. Les Polonais, chacun à leur manière, résistent sous les yeux de la petite Marzi. La résistance peut être pacifique, simple. "On éteint la télé, les lumières. Du coup il fait tout noir. C'est une protestation muette." Marzena Sowa raconte la fin d'un monde avec humour et gravité.  Sylvain Savoia son compagnon, les dessinent grands avec un coup de crayon coloré, enfantin. Comme pour mieux montrer le décalage avec cette vie austère imposée par le président Jaruselski et les autres avant lui. Marzi, une enfance polonaise de Marzena Sowa chez Aire Libre.

Dans le même bateau de Zelba

Dans le même bateau Couv Ed Futuropolis
Dans le même bateau Couv Ed Futuropolis / Zelba

Wiebke Petersen a 16 ans en 1989. Elle vit en Allemagne de l'ouest et pratique l'aviron à haut niveau. C'est son quotidien. A la maison, on mange avec la télévision en fond sonore. Mais elle, Wiebke, n'est pas très attentive. L'adolescente a des préoccupations d'ados. Si bien que quand on lui annonce la chute du Mur, la seule chose qu'elle se demande, c'est à quoi ressemble les jeunes de l'Est. Wiebke est une jeune fille de son temps. Et c'est en fait l'histoire de Zelba, née en RFA et championne monde junior d'aviron. 

L'aigle de la honte, le mur de la honte, cette honte héréditaire qui passe de génération en génération

Sa seule difficulté en temps qu'Allemande, c'est le poids du passé de son pays. On la suit ainsi jusqu'à sa majorité et la réunification en 1991. C'est à ce moment précis qu'elle comprend. Quand elle rame sur un lac dans l'ex-Allemagne de l'Est et qu'elle découvre un mirador, vestige d'une frontière disparue. Quand les deux équipes nationales juniors sont rassemblées, elle découvre les athlètes d'ex-Allemagne de l'Est avec leurs tenues vieillottes, leur rapport au sport si discipliné, et les compléments alimentaires qu'on leur glisse à chaque repas. C'était donc ça l'Allemagne de l'Est. 

Dans le même bateau de Wiebke Petersen chez Futuropolis.

Berlin, la ville divisée de Buddenberg et Thomas Henseler

Berlin - La ville divisée Planche Ed Des Ronds dans l'O
Berlin - La ville divisée Planche Ed Des Ronds dans l'O / Buddenberg & Henseler

Le ton ici est plus grave. Avec un dessin gris, accompagné de notices d'explications, Susanne Buddenberg et Thomas Henseler les auteurs, ont recueilli les témoignages de ceux qui ont fui. Ainsi Regina étudiante en 1961, aidée par ses professeurs et des faux papiers. Un Vopo, un militaire est-allemand, connaissance de son père la reconnait. Il la laissera passer. D'autres fuites sont plus tragiques. Il y a aussi Detlef emprisonné pour avoir pris des photos de Berlin Est. Un autre monde, jusqu'en 1989, où le mur tombe... enfin. 

Berlin la ville divisée de Susanne Buddenberg et Thomas Henseler chez Des Ronds dans l'O.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.