L'Aile Brisée, d'Antonio Altarriba et Kim
L'Aile Brisée, d'Antonio Altarriba et Kim © Denoël

Pour comprendre L'Aile Brisé , il faut replonger dans L'Art de Voler . Le précédent roman graphique qui avait consacré Antonio Altarriba en 2011 racontait l'histoire de ce père suicidé à 90 ans.

Ce père né dans une Espagne rurale en 1910, passé par la dictature de Primo de River, la guerre civile, le franquisme, jusqu'à nos jours.

L'Aile Brisée, c'est donc l'histoire de sa mère : Pétra.

Vue par son père, elle apparaissait effacée.

Racontée par Altarriba, elle prend corps, quelques jours avant sa mort.

Antonio découvre le secret qu'elle a caché toute sa vie : un bras blessé dont elle n'a jamais pu se servir normalement...

Un cheminement qui se fait par chapitres.

Le premier est lié à son père Damian.

Un père brutal, dépressif, épicier, mauvais barbier, amoureux du théâtre dans une Espagne rurale qui n'entend rien à la culture...

Pétra le servira jusqu'à sa mort. Car Pétra est avant tout une femme de son temps... Le temps d'une Espagne où l'on écoute à la radio l'opéra Dona Francisquita . Le temps d'une Espagne machiste où la femme est enfermée, cantonnée aux tâches ménagères. Ces tâches, Pétra la très pieuse va les accomplir chez un général franquiste qui retournera sa veste pour tenter de rétablir la monarchie...

Car Pétra, dans la reconstitution de son histoire par son fils est témoin de l'histoire... avec un grand H.

L'Aile Brisée , d'Antonio Altarriba et Kim est paru aux éditions Denoël

Aller + loin :

Lire l'interview d'Antonio Altarriba

►►► Retrouvez la sélection BD de l'été 2016 de France Inter avec Séquencity

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.