« Mon père était boxeur » de Barbara Pellerin, Vincent Bailly et Kris.

Mon père disait que le combat commence lorsque les boxeurs montent sur le ring

A la fin des années 70, Hubert Pellerin était un espoir de la boxe française . En 1983 il raccroche les gants après avoir perdu sa troisième finale du championnat de France des poids lourds.Barbara Pellerin sa fille... n'a jamais vu son père boxer.

Mon père était boxeur
Mon père était boxeur © radio-france

Mais la BD commence bien par le regard de cette petite fille, qui entre dans le vestiaire, regarde ce père vaincu, seul, le visage tuméfié par les coups...Ces deux là semblent des étrangers l'un pour l'autre.

D'un côté le sportif qui termine sans gloire. De l'autre cette fillette qui ne sait si elle peut l'approcher .

Cette BD et le documentaire qui l'accompagne, c'est l'histoire de deux êtres qui se sont perdus en chemin.

Un jour le père et la fille vont se retrouver. Il appelle sa fille. Il sort de l'hôpital psychiatrique.Ca fait longtemps que ces deux là ne se sont pas vus. Mais cette fois-ci... il y a comme une urgence. Barbara prend sa caméra et va faire les allers-retours entre Paris et Rouen pour filmer l'homme et rencontrer le père. Elle filme ses silences...

Vincent Bailly dessine sa solitude. Un trait noir, vif, pour les contours... les volumes... la perspective... les mouvements...Comme un brouillon...Et la couleur ? Une encre délicate... à l'eau. On dirait des aquarelles.

Elle raconte les moments heureux... rares... comme le feu dans la cheminée et elle dans les bras de son père...

"Mon père était boxeur" de Barbara Pellerin,Vincent Bailly et Kris...Une BD documentaire paru chez Futuropolis __

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.