La chasse aux nazis après guerre vue par un auteur argentin. Début des années 60, Dora est employée au Berlin Document Center où sont réunis tous les documents saisis aux nazis. Elle constitue des archives pour son compte avant qu'on lui demande de s'en servir. Dora est une fiction en 4 tomes, très documentée.

Dora Couv Ed L'Agrume
Dora Couv Ed L'Agrume © Minaverry

Elle est jeune, Dora Bardavid quand elle débarque dans ce lieu austère. Seize à peine, mais déjà un CV qui en dit long sur sa présence au Berlin Document Center. Son père est mort dans un camp de concentration. Dora n'est pas encore une chasseuse de nazi professionnelle. C'est une adolescente qui vit en colocation avec Lötte, une jeune femme un peu plus âgée dont la préoccupation du moment est les hommes, en uniforme. Et parmi eux, un certain Tom qui disparaît mystérieusement le jour de la mort du chef de service de Dora qui fut dans l'administration nazie pendant la guerre. Dora lit, classe, retranscrit tout ce qu'elle trouve, elle prend des photos. Pour en faire quoi ? Elle ne le sait pas encore. Elle espionne pour son compte. 

Un jour, j'ai vu le nom de mon père sur une liste de Transports Juden.

Plus que l'organisation nazie dont elle apprend l'effrayante logique, implacable, meurtrière, ce qu'elle cherche dans un premier temps, c'est son père qu'elle retrouvera sur un document. Son histoire se poursuit en France, quelques mois plus tard. Nouvelle vie, nouvelles connaissances, Dora côtoie un groupe de communistes, engagé contre la guerre d'Algérie. Elle réalise aussi des traductions, et c'est là qu'on la repère. On lui propose d'aller en Argentine poursuivre la traque de Joseph Mengele, le médecin d'Auschwitz. Première étape dans sa vie de chasseuse de nazis, jusqu'au recrutement dans un cabinet d'avocats spécialisés dans ce type de traque.   

Dora Planche Ed. L'Agrume
Dora Planche Ed. L'Agrume / Minaverry

Lötte, il faut que je te dise quelque chose.

Puis vient, l'autre découverte, bouleversante concernant son amie Lötte. Lötte la belle Allemande l'amie de Dora, blonde aux yeux bleus, est en fait née en Pologne. Elle a été enlevée à sa mère, prisonnière politique, dépossédée de son identité, germanisée dans un foyer Lebensborn avant d'être adoptée par une famille allemande bien sous tout rapport. 

Lire les 4 volumes de Dora, c'est entrer dans la mécanique de la terreur d'un autre temps. Très peu de couleurs ici. Minaverry a choisi le noir et blanc pour la rapidité de l'exécution. C'est un dessin ligne claire, daté années 60, l'époque à laquelle se situe l'histoire. Lire Dora, c'est suivre cette jeune femme, la voir grandir, aimer, et se battre contre les démons de sa famille. C'est comprendre ensuite comment on traque, qui on traque, et comment on traduit les bourreaux, un jour devant la justice. C'est un mot d'ordre : "La capture à tout prix". La possibilité d'un jugement, du témoignage, pas la mort discrète commanditée par certains États. Dora est une série tellement bien documentée qu'on peine à croire que ce soit une fiction. 

Dora - L'Agrume

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.