On dit de "Clinton Road" dans le New Jersey que c'est une route hantée, où il y aurait des apparitions. Un camion fantôme y roderait la nuit et éblouirait les voitures pour les faire sortir de la route. Vincenzo Balzano utilise la légende pour en faire un livre noir, entre "Inception" et le "Sixième Sens".

Clinton Road Couv. Ed Ankama
Clinton Road Couv. Ed Ankama © Vincenzo Balzano

A vous donner envie de rebrousser chemin avant même d'emprunter la route.  C'est dans cette atmosphère de légende, que Vincenzo choisit de vous emporter. Le mot n'est pas galvaudé. Il n'y a qu'à regarder la couverture de son livre pour le comprendre. Un homme et un enfant de dos, entourés d'arbres immenses avec au-dessus d'eux, une nuée de corbeaux formant l'ombre d'un homme avec un chapeau.

Salut mec, ça fait des jours que je t'ai pas vu dans le coin. On m'a dit que tu étais sur les traces de ces foutus braconniers

Manteau long, longue barbe, regard sombre, John n'est pas du genre causant.  Il enquête sur des disparitions de chiens et de chevaux. Il  doute que ce soient l'oeuvre de braconniers, tout comme il doute des légendes qu'on raconte sur Clinton Road. Mais quand même, dans les profondeurs de Clinton Road, il se passe des choses étranges. La brume se lève rapidement, il y a des ours, des loups. Et il y a cet homme qui vit dans une cabane près d'un lac, Lincoln. Il dit qu'il voit de temps en temps du monde passer. Mais il ne pose pas de questions. Vincenzo Balzano vous balade comme ça, avec John, dont on suit les pas. Dans la forêt autour de Clinton Road, dans sa maison étrangement vide, avec son fils Benjamin toujours en sweat capuche noir, toujours en train de lire Moby Dick. Ce fils étonnement protecteur d'un père dont on sent qu'il n'est pas totalement dans son assiette à consigner en dessins toutes ses notes sur ces disparitions étranges d'animaux. On avance à tâtons, dans un univers sombre, épuré. Avec un dessin au crayon et à l'aquarelle où les visages sont anguleux, où les phares de voitures sont éblouissants, où les personnages que rencontrent John sont tous plus inquiétants les uns que les autres.

Clinton Road en BD, fidèle à la légende Clinton Road New Jersey

Clinton Road Planche Ed Ankama
Clinton Road Planche Ed Ankama / Vincenzo Balzano

Tous les ingrédients sont là. C'est un récit monté à la manière d'un film, un thriller à la Hitchcock. Un homme cherche à comprendre, à résoudre une énigme, à arrêter des hommes et autour de lui, rien n'a l'air vrai. Mais rien n'a l'air complètement faux non plus. Balzano tend des pièges. Beaucoup. Il vous dit bien que tout n'est pas très clair. Et vous le comprenez entre les lignes. Il y a du Sixième Sens, du Inception dans ce livre. La vérité est parfois près de nous. Mais nous ne la voyons pas. Sans doute parce qu'on n'en a pas envie. On préfère alors s'inventer un monde. 

Clinton Road chez Ankama.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.